Le toujours excellent Stephen Follows vient de se fendre d’une analyse inquiétante sur l’évolution de l’ moyen des spectateurs. Nous en profitons pour compléter l’une de nos précédentes études par ce graphique équivalent, retraçant la part des moins de vingt-cinq ans dans la annuelle des salles françaises, grâce aux chiffres gracieusement fournis par le CNC. Le phénomène semble légèrement moins inquiétant que chez les anglo-saxons, quoiqu’il ait commencé plus tôt : après un pic au début des années 2000, les jeunes ont peu à peu déserté les salles jusqu’au début des années 2010. Heureusement, un léger regain semble se profiler depuis cette dernière époque.