Parce qu’il faut bien avouer, on n’a plus le temps d’aller au cinéma mais on passe des heures devant … Autant le passer en beauté, alors, voilà notre sélection de vidéos à ne pas manquer… pour la magie du cinéma, bien sûr.

Looking for

Vous avez peut-être entendu parler de la 87ème cérémonie des Oscars qui aura lieu demain soir. Vous vous demandez sans doute d’où vient ce surnom d’Oscar conféré à ces statuettes que L’Académie remet rituellement chaque année. Et vous voulez surement des anecdotes incroyables (mal) filmées par les gens d’IMDb. Alors cette vidéo est pour vous !

Montre-moi vrai

Une showreel, ou bande démo en « bon » français, c’est une petite vidéo, ne dépassant pas quelques minutes, et servant présenter le travail d’une personne ou d’une société travaillant dans le film ou la vidéo. Tout le monde, débutant dans le milieu ou vieux de la vieille, se doit d’avoir sa propre . Notamment, les studios américains de post-production publient annuellement une synthèse de tous leurs travaux dans une profusion de bande démos qui tombent comme des cadeaux de Noël. L’un des plus grands d’entre eux, la société londonio-américaine The Mill vient de publier la sienne dans le domaine du motion design, à admirer.

[via]

Il y a aussi un petit groupe d’Anglais et de Suédois qui se sont fendus d’une chouette vidéo montrant leurs compétences à filmer de beaux ralentis dans de chouettes mouvements. En attendant notre prochain article sur le mouvement qui va bien finir par arriver, appréciez donc ceux-ci réalisés conjointement par Mr Moco, Love High Speed et Stiller Studios.

Pause

Pour rester dans le ralenti, jetez un œil au clip de la semaine, réalisé pour le groupe Siska et qui consiste en un plan unique de cinq secondes (oui, 5), ralenti suffisamment pour durer… trois minutes trente (oui, 3"30). C’est la magie du tournage à mille (oui, 1 000) images par seconde que permet la fameuse caméra Phantom Flex.

Accéléré

Enfin, pour cloturer ce ballet de bandes démos, jetez un œil à cette vidéo réalisée par Rob Whitworth, — encore — un Anglais qui, lui, et à l’opposé de l’ultra-ralenti, s’est spécialisé dans le . Le principe ? Accélérer le rythme, quelques dizaines, voire centaines de fois…