Un art moderne

Il y a ces signes de changement d’ères : souvenons-nous par exemple que le vingtième siècle, artistiquement, n’a pas commencé avant 1918. Parmi tous ces remous qui agitent le cinéma français, la découverte de ce graphique m’a paru très révélatrice :

L’interprétation est simple : après ces pics de succès inédits dans les années 50-60, il y eut presque vingt ans d’un relatif calme au … alors que sortaient parmi les plus grands chefs d’œuvre du cinéma moderne. Depuis, les années 90-2000 ont marqué un véritable renouveau populaire dépassant les précédentes décennies, mais d’une faiblesse artistique qui n’a pu que déboucher sur la économique et artistique actuelle.

Et vous, comment imagineriez-vous un tel renouveau du cinéma ?