Articles étiquetés « Nouvelle Vague »

Texte29 janvier 2019

Censures

Slate ne fait pas que publier les critiques d’un des moins appréciables rejetons de cette pourtant honnête espèce, ils lancent aussi-parfois de bonnes enquêtes, comme cette sur les films qui ne se feront jamais. Parmi celle-ci, on trouve notamment un article sur un certain Yves Boisset qui ne jouit plus, à l’heure actuelle, d’une grande médiatisation. Et pour cause…

Suite ≻

Texte15 mai 2017

Commune subversion

Après avoir vu quelques milliers de films, il est toujours réjouissant d’être encore surpris, ému, retourné par de nouvelles découvertes. Le mot subversif n’en signifie pas moins : subvertir, c’est, étymotologiquement, renverser, mettre sens dessus-dessous. Au premier abord, c’est d’abord le spectateur qui est bouleversé. Le film La Commune (Paris, 1871), découvert l’année dernière, fait partie de ceux-là. Le livre, Le Cinéma, art subversif, que nous venons de terminer, le précède et le prolonge bellement.

Suite ≻

Vidéo11 novembre 2016

Une mention pour ce documentaire réalisé par Stan Neumann diffusé sur Arte, dont le riche programme n’est rien moins que de retracer cent vingt ans d’ du cinéma. Il évite la gageure du catalogage assommant tout en apportant quelques informations rarement vues ailleurs et que nous énumérons ici brièvement.

Suite ≻

Texte29 février 2016

Le Roi-Auteur

Entre les classements de fins d’année, les annonces aux nominations des différents prix, César, Oscars et consorts, ou cette conférence de Jean-Baptiste Thoret, le constat n’est que de plus en plus incontestable : le cinéma français est dans la fange. À l’heure des remises en question, plutôt que de rejeter la faute sur les autres, en tant que français en activité, nous voudrions envisager comment, ici, maintenant pourraient être réalisés des films meilleurs que cette triste moyenne.

Suite ≻

Image14 janvier 2015

Emporté par le maelström des événements de la semaine dernière et par grand âge de quatre-vingt-douze ans, Francesco Rosi est donc mort, samedi dernier 15 janvier, dans un relatif et injuste silence cinématographique. Pour vous donner une idée de ce qu’a pu réussir ce maestro, imaginez, un instant, des sujets aussi forts et poignants que les meilleures histoires des frères Dardenne, mais incarnés dans des épopées baroques et virtuoses dignes des meilleurs films de Scorsese. C’est à ce génie des années soixante et soixante-dix que nous voulons rendre un bref hommage aujourd’hui.

Suite ≻

Texte28 avril 2014

Une mise au point

Après avoir évoqué les caméras ultra portables ou le cinéma immersif, nous ne pouvons passer à côté de ce qui devrait être l‘une des prochaines révolutions dans le domaine des caméras : les caméras plénoptiques. Nous ne parlons pas ici d’une énième amélioration de la résolution ou de la sensibilité des appareils déjà existants. Mais d’une vraie révolution, en ce qu’elle supprime une des limitations les plus importantes et les plus anciennes : la .

Suite ≻

Texte27 mars 2014

Les séries ont-elles tué le cinéma ?

C’est important les comptoirs dans le cinéma : nos bureaux sont trop petits pour s’y réunir, l’animation des cafés emporte l’inspiration et on ne rechigne pas à un verre pour se désinhiber un peu… Combien de chefs d’ n’auraient pas vu le jour sans ces rencontres sur le zinc ? Aujourd’hui, nous débattons avec le critique d’une des grandes questions de notre époque : les séries ont-elles tué les films ?

Suite ≻

Lien24 février 2014

Un art moderne

Il y a ces signes de changement d’ères : souvenons-nous par exemple que le vingtième siècle, artistiquement, n’a pas commencé avant 1918. Parmi tous ces remous qui agitent le cinéma français, la découverte de ce graphique m’a paru très révélatrice :

Suite ≻