Articles de la catégorie « Image »

Image27 novembre 2018

Couper les ponts

Suite ≻

Image8 mai 2018

Un certain festival est en passe de s’ouvrir, ce mardi même, pour changer les bonnes habitudes. Comme Emmanuel Bourdeau, nous ne goûtons plus vraiment ces attroupements capitalistico-mondains dans les plus fascistes contrées de la région. Même si, comme Lundi matin, on espère bien que le dieu de l’art helvète retrouvera sa fougue d’il y a cinquante ans pour interrompre les (d)ébats et rappeler à la Croisette ces quelques révoltes qui battent actuellement les pavés.

Suite ≻

Image22 mai 2017

En 1965, Samuel Beckett écrit et fait réaliser par Alan Schneider, metteur en scène de théâtre, son seul et unique , sobrement intitulé : Film. Histoire très beckettienne, non dénuée d’un de répétition aussi habituel dans les écrits de l’irlandais, il met surtout en scène, un an avant sa mort, un Buster Keaton saisissant dans son âge avancé. Le film tire bellement parti d’une image signée, excusez du peu, Boris Kaufman. La virevoltante collée à la nuque du comédien principal sera singée et érigée en étendard par les frères Dardenne quelques décennies plus tard. L’écrivain n’oublie pas, non plus, de deviner, trente ans auparavant, l’obsession pour les petits animaux qui s’est emparée, depuis, du monde de l’.

Suite ≻

Image14 novembre 2016

Mécaniques

Depuis ses commencements, le cinéma est un industriel dans lequel il faut souvent plonger les mains dans le cambouis. L’arrivée du numérique ne diminue pas la taille et l’extravagance de certaines installations de prise de vue comme le recensent les amis de Grip Rigs auxquels on a emprunté la photo en tête de cet article. En vrac, dans la suite, un panorama de diverses installations, dites de machinerie qui ont marqué l’histoire du cinéma… et les plans réalisés avec…

Suite ≻

Image2 mars 2016

Depuis le que nous nous intéressons à la réalité virtuelle, nous ne pouvions passer à côté de la nouvelle production d’Arte : I, Philip. C’est un court métrage de fiction, purement cinématographique, au budget ambitieux, nous plongeant dans la peau d’une ré-incarnation, mi-robot, mi-humaine, de l’ que l’on ne présente plus, Philip K. Dick.

Suite ≻

Image21 janvier 2016

Ce qui n’enlève rien au mérite de son brillant dernier film

Suite ≻

Image18 janvier 2016

Comme vous n’êtes pas sans le savoir, cette nouvelle année commence sur les chapeaux de roues : la mort de quelques célébrités ne nous a pas empêché d’aller voir, enfin, le dernier Star Wars, sur lequel nous ne reviendrons pas, ni de redessiner notre blog, à l’aune de ses deux ans. L’accent a été mis sur la clarté, l’épure et la relative non-mocheté de la mise en page. Comme une façon de vous souhaiter une bonne année 2016 !

Suite ≻

Image13 juillet 2015

Scorsese s'affiche

Tout cinéphile qui se respecte ne peut qu’admirer, outre les films… les affiches de films ! Nous n’y échappons pas et devons avouer avoir passé beaucoup trop de et d’ de poche dans les meilleures boutiques qui existaient à l’ de notre jeunesse à chercher quelques affiches mémorables.

Suite ≻

Image21 janvier 2015

The 239-pound Master of Menace (soit environ 108 kg)

Suite ≻

Image14 janvier 2015

Emporté par le maelström des événements de la semaine dernière et par son grand âge de quatre-vingt-douze ans, Francesco Rosi est donc mort, samedi dernier 15 janvier, dans un relatif et injuste silence cinématographique. Pour vous donner une idée de ce qu’a pu réussir ce maestro, imaginez, un instant, des sujets aussi forts et poignants que les meilleures histoires des frères Dardenne, mais incarnés dans des épopées baroques et virtuoses dignes des meilleurs films de Scorsese. C’est à ce génie des années soixante et soixante-dix que nous voulons rendre un bref aujourd’hui.

Suite ≻

Image23 décembre 2014

Vous connaissez, bien évidemment, notre rubrique hebdomadaire, Le film à (ne pas) voir qui vous aide, — quasiment — chaque mercredi, à vous y retrouver parmi les dizaines de films qui sortent sur les écrans français. Parmi les sorties de demain, il y a celle du nouveau réalisé par Ridley Scott, Exodus.

Suite ≻

Image9 septembre 2014

Des gaffes et des pas vues

Imaginez que, sur un tournage, vous êtes ce qu’on appelle le « cadreur », — aussi connu sous le nom de cameraman — : votre œil détermine, au millimètre près, ce qui formera l’image que tout le monde verra ensuite dans les salles. Vous êtes aux premières loges pour voir surgir — ou non — la magie du cinéma en même qu’elle s’enregistre à travers la . Ce privilège s’accompagne d’une contrainte majeure : on ne vous félicitera jamais pour votre travail, qui sera attribué au chef opérateur, voire au réalisateur.

Suite ≻

Image4 septembre 2014

On verra ça en post-prod…

Le tournage, forcément harassant, vient de se terminer. Vous êtes dans un état d’épuisement proche de l’Ohio. Le que vous avez tourné et qui vous obnubile depuis des années vous est maintenant… insupportable. Or, jour après jour, heure après heure, que ce soit votre producteur, votre conjoint ou le concierge de votre immeuble, la même question ne cesse de vous être répétée : « Quand est-ce qu’on pourra voir votre film ? ». Certes, la date de l’avant-première, sur les Champs Élysées, a été déjà fixée. Mais il reste à tenir, jusque-là, le marathon de la post-production. Pour mieux illustrer cette folle course finale, rarement évoquée, nous vous avons déniché quelques vidéos qui en expliquent les différentes étapes.

Suite ≻

Image8 février 2014

Comme signalé par l’oiseau matinal Emmanuel Pampuri, voici ce qui pourrait s’imposer comme une nouvelle référence pour faire des films. À petit budget s’entend… ce qui concerne donc de plus en plus de gens.

Suite ≻

Image7 février 2014

On ne pouvait ici passer à côté du Pacino Day que la BFI a lancé ce matin sur Twitter. Carlito’s way (ou L’Impasse en bon français) est évidemment l’un de nos préférés dans la filmographie brillante de l’acteur. En la relisant, on s’étonne de ce qu’elle comporte également des absences de plusieurs années de suite à l’écran, importantes pour un acteur de cette trempe.

Suite ≻

Vous êtes à la fin des articles de ce blog. N'hésitez pas à me relancer pour en produire d'autres.