Star

Florilège de la « pensée » d’un créateur tristement remis sous les feux de l’actualité pour le nouvel — et ultime ? — épisode de son œuvre :

Si l’on veut fonder une société, il faut d’abord une famille. Le père est le patron et tout le monde obéit à ses règles.
Dès que l’on a une tribu, on se retrouve à devoir créer un mécanisme social qui permet d’en contrôler les membres. Sinon, ils finiront par s’entretuer.
Pour moi la seule prédestination est génétique. Nos gènes sont les artisans de notre destin. C’est biologique. […] Ceux qui ont un talent savent qu’ils sont différents des autres.

Vous pourrez toujours chercher le contexte de ces inepties qui en disent long sur dans le hors-série de La Septième Obsession, cela n’arrange rien.