De quelques redressements

On oublie parfois que le cinéma est aussi une , et une de nos principales motivations, lorsque nous avons créé ce blog, a été de faire le lien entre les belles apparences du monde du cinéma — qu’elles s’appellent star system ou Festival de Cannes — et le cambouis des industries qui font tourner le système derrière. Aujourd’hui, nous devons donc relayer les informations qui agitent ce dernier domaine, en France, et qui sont des plus agitées…

Et autant annoncer la couleur, les nouvelles ne sont pas bonnes… Il y a d’abord eu, en 2011, le naufrage des laboratoires de film en  : le deuxième labo en France, LTC, disparassait à l’époque du jour au lendemain non sans fracas, le troisième, GTC était absorbé par Digimage, et peu après, le luxueux Arane ne s’en sortit guère mieux malgré la qualité et le luxe de ses travaux. Ces laboratoires avaient comme cœur de métier le travail de la pellicule. La disparition en à peine quelques années de ce support, maintenant que 95 % des tournages ont lieu en numérique et que 98 % des salles projettent en numérique, ne laissaient cependant guère d’autres issues possibles à ces premiers laboratoires focalisés sur la chimie et le celluloïd.

Mais les choses ne s’arrêtent pas là. Certes, le travail en , s’il a ses avantages, ne dispense pas d’un important travail de post-production, nécessitant de lourdes infrastructures informatiques et les compétences qui l’accompagnent. Là-dessus, les français sont même renommés jusqu’à Hollywood. Et pourtant… En Avril dernier, c’est le groupe qui passait à son tour en redressement judiciaire, et ce week-end, on apprenait que le groupe Éclair, né en 1907, connaissait le même sort.

Entretemps, l’unique et mythique fabricant de caméras français, Aäton a lui aussi cessé ses activités dans le domaine de l’image et s’est séparé de son fondateur aussi légendaire dans le monde de la cinématographie qu’un chez les geeks. Les camions de TSF se font virer de leur parking habituel et tout le monde s’inquiète de cet avenir proche qui semble bien lourd…