Articles étiquetés « Jean-Luc Godard »

Image8 mai 2018

Un certain festival est en passe de s’ouvrir, ce mardi même, pour changer les bonnes habitudes. Comme Emmanuel Bourdeau, nous ne goûtons plus vraiment ces attroupements capitalistico-mondains dans les plus fascistes contrées de la région. Même si, comme Lundi matin, on espère bien que le dieu de l’art helvète retrouvera sa fougue d’il y a cinquante ans pour interrompre les (d)ébats et rappeler à la Croisette ces quelques révoltes qui battent actuellement les pavés.

Suite ≻

Vidéo11 août 2017

Il y a exactement un an, cette vidéo émergeait sur le site TMZ. Elle semble dater d’une éternité relativement à la prosécogénie de l’information numérique, surtout qu’elle aurait été filmée bien avant, le 21 Mai 2016. Loin de toute polémique judiciaro-peoplesque, elle demeure cependant l’une des images les plus fortes qu’ait produites depuis de nombreuse années l’industrie hollywoodienne et l’un de ses derniers enfants prodiges, Johnny Depp.

Suite ≻

Texte15 mai 2017

Commune subversion

Après avoir vu quelques milliers de films, il est toujours réjouissant d’être encore surpris, ému, retourné par de nouvelles découvertes. Le mot subversif n’en signifie pas moins : subvertir, c’est, étymotologiquement, renverser, mettre sens dessus-dessous. Au premier abord, c’est d’abord le spectateur qui est bouleversé. Le film La Commune (Paris, 1871), découvert l’année dernière, fait partie de ceux-là. Le livre, Le Cinéma, art subversif, que nous venons de terminer, le précède et le prolonge bellement.

Suite ≻

Image14 novembre 2016

Mécaniques

Depuis ses commencements, le cinéma est un industriel dans lequel il faut souvent plonger les mains dans le cambouis. L’arrivée du numérique ne diminue pas la taille et l’extravagance de certaines installations de prise de vue comme le recensent les amis de Grip Rigs auxquels on a emprunté la photo en tête de cet article. En vrac, dans la suite, un panorama de diverses installations, dites de qui ont marqué l’histoire du cinéma… et les plans réalisés avec…

Suite ≻

Vidéo11 novembre 2016

Une mention pour ce documentaire réalisé par Stan Neumann diffusé sur Arte, dont le riche programme n’est rien moins que de retracer cent vingt ans d’histoire du cinéma. Il évite la gageure du catalogage assommant tout en apportant quelques informations rarement vues ailleurs et que nous énumérons ici brièvement.

Suite ≻

Texte29 février 2016

Le Roi-Auteur

Entre les classements de fins d’année, les annonces aux nominations des différents prix, César, Oscars et consorts, ou cette conférence de Jean-Baptiste Thoret, le constat n’est que de plus en plus incontestable : le cinéma français est dans la fange. À l’heure des remises en question, plutôt que de rejeter la faute sur les autres, en tant que français en activité, nous voudrions envisager comment, ici, maintenant pourraient être réalisés des films meilleurs que cette triste moyenne.

Suite ≻

Lien10 novembre 2015

L'amour de l'argent

fortuné du cinéma hollywoodien est actuellement agité par un débat non moins enrichissant : le sel ou le pixel ? La pellicule ou le capteur photoélectrique ? Le numérique ou l’argentique ? Tout, autour de nous, laisse à croire que nous sommes parvenus dans une ère du tout numérique. Pourtant, dans cet océan d’évidences, un petit groupe d’irréductibles enragés nagent à contre-courant de cette ultra-domination. Groupe peu raisonnable qui compte dans ses rangs Quentin Tarantino, Christopher Nolan ou… Zack Snyder. Mais ces empêcheurs de nager en rond n’en démordent pas : le cinéma doit vivre pour, par et grâce à la pellicule. Mais est-ce plutôt une question d’argent… ou de grain ?

Suite ≻

Texte23 octobre 2014

Sorties du 22 octobre 2014

Comme disait l’autre météore surévalué, « tout a deux métiers : le sien et critique de cinéma ». Et pourtant, souvenez-vous de votre dernière sortie au cinéma : arrivé devant les panneaux rétro-éclairés qui font office d’affiche, vous avez tant hésité sur le film à voir que vous avez failli loupé la séance. Votre emploi du temps effréné vous avait empêché de décortiquer les cent quarante pages mensuelles de Positif et de vous faire votre propre avis.

Pour résoudre ce drame quotidien, nous vous offrons cette rubrique hebdomadaire Le film à (ne pas) voir, qui se penche sur les nouveaux films à l’affiche… de manière radicale. Volontairement, notre choix se limitera à uniquement deux films : celui qu’il faut absolument voir, et celui qu’il faut impérativement fuir. Mais, comme nous ne sommes pas critique professionnel, nous ne sommes pas invité aux projections presse et devons donc avouer, non, que nous n’avons pas (encore) vu les films dont nous parlons.

Suite ≻

Vous êtes à la fin des articles de ce blog. N'hésitez pas à me relancer pour en produire d'autres.