Articles étiquetés « expérimental »

Texte14 décembre 2018

Des livrées

Comme il est de mode, en cette période de l’année, de conseiller quelques lectures, voilà, en forme de bilan et de conseils, les meilleures lectures de ces derniers mois de livres, plus ou moins récents, qui concernent le cinéma :

Suite ≻

Texte8 novembre 2016

Mâcher/Brûler/Écraser — Petite anthologie matérialiste du mashup pelliculaire

Cet article a été écrit pour l’impressionnante encyclopédie en ligne du mashup qui nous en permet l’aimable reproduction et dont nous vous recommandons vivement de lire l’ensemble et d’en suivre l’actualité.

Le mot mâcher jouit en français d’un télescopage de sens qui, par mise en abyme, ne peut faire que le bonheur des mashupeurs : mâcher vient du latin masticare, au sens de « avaler, se pénétrer d’une chose », mais aussi de l’indo-européen meyḱ (ou meyǵ) qui, lui, signifie « couper quelque chose sans faire une section nette, déchirer », et a donné, en anglais, mix et… mash, aux sens plus larges de « écraser, meurtrir, broyer, piler ». Cette collusion sémantique sur laquelle nous ne nous étendrons pas davantage est le minimum que pouvait espérer ce courant que d’aucuns qualifient de révolution du cinéma. Pour mieux pénétrer cette philosophie, nous proposons ici de revenir sur passé, non pas étymologique, mais artistique, en approchant des cinéastes, principalement expérimentaux, qui ont tenté de mâcher le sans relâche et sans peur d’écraser, ni de meurtrir, broyer ou piler les images.

Suite ≻

Image2 mars 2016

Depuis le temps que nous nous intéressons à la réalité virtuelle, nous ne pouvions passer à côté de la nouvelle production d’Arte : I, Philip. C’est un court métrage de fiction, purement cinématographique, au budget ambitieux, nous plongeant dans la peau d’une ré-incarnation, mi-robot, mi-humaine, de l’auteur que l’on ne présente plus, Philip K. Dick.

Suite ≻