Articles étiquetés « réalité virtuelle »

Vidéo17 août 2016

Nous avons déjà évoqué les prémisses du cinéma et origine complexe, loin d’être attribuable à une seule et un seul homme, ni même deux. Si l’on n’en retient que sa part visuelle, il est constitué de la successive d’images donnant l’impression du , grâce à la faible résolution temporelle de l’œil humain – qui n’a rien à voir à la persistence rétinienne, au contraire. Mais, bien plus qu’à la fin du dix-neuvième siècle, il semblerait que cette tradition vienne de bien plus loin que ce qu’en retiennent les livres d’.

Suite ≻

Texte21 juin 2016

Le Réel, c’est quand on se cogne

Suivant activement les hauts et les bas de cette Réalité Virtuelle promise depuis – au moins – une décennie, nous avons le plaisir de vous faire part à sujet, d’un point de vue finalement peu développé : celui d’un réalisateur passionné par métier depuis son enfance… et toujours prêt à remettre l’ouvrage dessus.

Suite ≻

Image2 mars 2016

Depuis le temps que nous nous intéressons à la réalité virtuelle, nous ne pouvions passer à côté de la nouvelle production d’Arte : I, Philip. C’est un court métrage de fiction, purement cinématographique, au budget ambitieux, nous plongeant dans la peau d’une ré-incarnation, mi-robot, mi-humaine, de l’auteur que l’on ne présente plus, Philip K. Dick.

Suite ≻

Vidéo14 août 2015

Depuis longtemps, nous pensons que la réalité virtuelle pourrait être l’un des avenirs du cinéma. Nous en avons d’ailleurs-déjà débattu ici ou . Aujourd’hui, ce ne sont plus de petites startups qui s’y collent, mais rien moins que le plus gros studio de post-production au monde, propriété maintenant de l’un des plus gros studios de production d’, créateur des effets de quelques films comme La Guerre des étoiles, Indiana Jones, Jurassic Park, Pirate des Caraïbes, Transformers, Iron Man et tous les films Marvel… le bien connu ILM. Avancez la vidéo à 8:10, et vous aurez une idée de ce que nous réserve l’avenir : être dans la tête d’un storm strooper.

[via]

Suite ≻

Vous êtes à la fin des articles de ce blog. N'hésitez pas à me relancer pour en produire d'autres.