Articles étiquetés « film »

Texte1 juin 2017

Curiosité de la psychologie des foules cinématographiques

Dans notre enfance, nous étions adepte du magazine Science & vie junior dont le slogan « Parce que la est un très beau défaut » résonne encore aujourd’hui comme une vérité inépuisable. Grandissant, nous avions vite senti combien le cinéma est le prolongement naturel de cette attitude qui nous anime bien encore. La , qui ne finit pas de nous étonner par sa clairvoyance, vient souligner cette caractéristique inouïe du cinéma.

Suite ≻

Image22 mai 2017

En 1965, Samuel Beckett écrit et fait réaliser par Alan Schneider, metteur en scène de théâtre, son seul et unique , sobrement intitulé : Film. très beckettienne, non dénuée d’un de répétition aussi habituel dans les écrits de l’irlandais, il met surtout en scène, un an avant sa mort, un Buster Keaton saisissant dans son âge avancé. Le film tire bellement parti d’une image signée, excusez du peu, Boris Kaufman. La caméra virevoltante collée à la nuque du comédien principal sera singée et érigée en étendard par les frères Dardenne quelques décennies plus tard. L’écrivain n’oublie pas, non plus, de deviner, trente ans auparavant, l’obsession pour les petits animaux qui s’est emparée, depuis, du monde de l’.

Suite ≻

Texte8 novembre 2016

Mâcher/Brûler/Écraser — Petite anthologie matérialiste du mashup pelliculaire

Cet article a été écrit pour l’impressionnante encyclopédie en ligne du mashup qui nous en permet l’aimable reproduction et dont nous vous recommandons vivement de lire l’ensemble et d’en suivre l’actualité.

Le mot mâcher jouit en français d’un télescopage de sens qui, par mise en abyme, ne peut faire que le bonheur des mashupeurs : mâcher vient du latin masticare, au sens de « avaler, se pénétrer d’une chose », mais aussi de l’indo-européen meyḱ (ou meyǵ) qui, lui, signifie « couper quelque chose sans faire une section nette, déchirer », et a donné, en anglais, mix et… mash, aux sens plus larges de « écraser, meurtrir, broyer, piler ». Cette collusion sémantique sur laquelle nous ne nous étendrons pas davantage est le minimum que pouvait espérer ce courant que d’aucuns qualifient de révolution du cinéma. Pour mieux pénétrer cette philosophie, nous proposons ici de revenir sur son passé, non pas étymologique, mais artistique, en approchant des cinéastes, principalement expérimentaux, qui ont tenté de mâcher le sans relâche et sans peur d’écraser, ni de meurtrir, broyer ou piler les images.

Suite ≻

Texte15 octobre 2014

Sorties du 15 octobre 2014

Comme disait l’autre météore surévalué, « tout le monde a deux métiers : le sien et de cinéma ». Et pourtant, souvenez-vous de votre dernière au cinéma : arrivé devant les panneaux rétro-éclairés qui font office d’affiche, vous avez tant hésité sur le à voir que vous avez failli loupé la séance. Votre emploi du effréné vous avait empêché de décortiquer les cent quarante pages mensuelles de Positif et de vous faire votre propre avis.

Pour résoudre ce drame quotidien, nous vous offrons cette rubrique hebdomadaire Le film à (ne pas) voir, qui se penche sur les nouveaux films à l’affiche… de manière radicale. Volontairement, notre choix se limitera à uniquement deux films : celui qu’il faut absolument voir, et celui qu’il faut impérativement fuir. Mais, comme nous ne sommes pas critique professionnel, nous ne sommes pas invité aux projections presse et devons donc avouer, non, que nous n’avons pas (encore) vu les films dont nous parlons.

Suite ≻

Texte8 octobre 2014

Sorties du 8 octobre 2014

Comme disait l’autre météore surévalué, « tout le monde a deux métiers : le sien et de cinéma ». Et pourtant, souvenez-vous de votre dernière au cinéma : arrivé devant les panneaux rétro-éclairés qui font office d’affiche, vous avez tant hésité sur le à voir que vous avez failli loupé la séance. Votre emploi du effréné vous avait empêché de décortiquer les cent quarante pages mensuelles de Positif et de vous faire votre propre avis.

Pour résoudre ce drame quotidien, nous vous offrons cette rubrique hebdomadaire Le film à (ne pas) voir, qui se penche sur les nouveaux films à l’affiche… de manière radicale. Volontairement, notre choix se limitera à uniquement deux films : celui qu’il faut absolument voir, et celui qu’il faut impérativement fuir. Mais, comme nous ne sommes pas critique professionnel, nous ne sommes pas invité aux projections presse et devons donc avouer, non, que nous n’avons pas (encore) vu les films dont nous parlons.

Suite ≻

Citation18 juillet 2014

Penser

Nous ne sommes pas forcément fanatiques de l’usage des citations, la réduction d’une pensée à quelques mots, même brillants, en exclut le plus souvent tout intérêt dans le même . Le blog Mentorless a cependant réuni les citations d’une trentaine de réalisateurs confirmés, dont certaines valent le détour :

Suite ≻